2021

Théâtre

LE PUITS

adaptation du roman d’Iván Repila

Deux sœurs, la Grande, la Petite, jetées au fond d’un puits, luttent pour leur survie. Les jours passent, la faim, la folie, les loups guettent.

Il y a la Grande. Il y a la Petite. Et puis… il y a le Puits. La Grande, physique, ancrée dans le sol et le réel. Esprit simple, pragmatique. Ayant discipliné son esprit, elle le met au service du corps. Au contraire de la Petite qui, elle, use de son imaginaire pour s’affranchir du Puits. Enfin, le Puits qui incarne tout à la fois la contrainte, le vide, l’humide, le sombre, le glissant, le puant. Le Puits dont il faut extraire la Petite. Pour vivre. Et venger.

Distribution

Texte
Iván Repila

Adaptation et mise en scène
Stéphanie Boll

Collaboration artistique
Catherine Travelletti

Assistant à la mise en scène
Lionel Fournier

Musique et scénographie
Alain Roche

Lumière
Mario Torchio

Réalisation décor
Mischa Schlumberger, Gaël Guenat, Gaël Chapuis

Accessoires
Sophie Toussaint

Photos
Céline Ribordy

Communication et production
Boll & Roche Cie

Chargée de production
Christine Bitz

Coproduction
Petithéâtre, Sion (CH), TLH, Sierre (CH), ThéâtrePro Valais

jeu

Caroline Arrouas
Stéphanie Boll

régie 
Alain Roche

 

intention

Envie immédiate de mettre en scène cet hymne à la liberté, avec tout ce qu’il contient: les séquences drôles et décalées, proches de la folie. La crudité aussi, langage nécessaire pour dire le rapport entre la mort et la vie, exprimée aussi bien par la bouche du Petit que dans le ver ingéré. De fait, l’enfant ne ment pas, il exprime ce qu’il vit. Sans parler de la beauté de la traversée que les deux frères vont effectuer.

Fascination devant ce que le Petit et le Grand sont capables d’endurer. Tous deux acceptent leur dégénérescence – physique et mentale – sans que celle-ci ne les mette à mort. Dans des situations extrêmes, l’esprit humain a en effet la capacité d’inventer des réalités qui lui permettent de s’affranchir de la contrainte. «L’homme est condamné à être libre» (Sartre, L’existentialisme est un humanisme, 1945).

Cette création ne constitue pas la mise en scène d’une œuvre littéraire mais une véritable expérimentation vers une plus grande appropriation par le corps et un disciplinement de l’esprit. L’homme littéralement libre ne dépend plus d’aucune contrainte, il est libre en toutes circonstances.

Stéphanie Boll

TOUR

CH
Sierre | …

photos

Documents

dossier de présentation

PDF

kit de communication

photo HD / Trailer vidéo / presse / dossier

Dossier technique

PDF / Générique implantation

contact

+ d’informations

booking

> devenir ami de la cie